Side Menu
Nuages de mots
titre widget
format du texte
   

Le marketing* contribue t’il à la performance de votre entreprise?

Les chefs d’entreprise considèrent souvent le marketing comme un mal pas toujours nécessaire. Si c’est votre cas, ces quelques lignes pourraient vous faire changer d’avis.

 

Le marketing vise au développement du chiffre d’affaires.

 

Le marketing est une discipline bien particulière, où chaque décision est prise dans un seul intérêt : développer son chiffre d’affaires tout en renforçant l’image de l’entreprise et/ou de ses produits. Chaque euro investi devra répondre à cet objectif et rapporter quelque chose. Et c’est précisément sur le volet de la rentabilité que les doutes s’installent.

 

Le marketing est au cœur de la réputation de votre entreprise.

 

On attribue à John Wanamaker, pionnier américain en réseau de distribution, la citation « La moitié de l’argent que je dépense en publicité est perdue ; le problème c’est que je ne sais pas quelle moitié. ». Sans doute avait t’il les yeux rivés sur les performances de vente à très court terme uniquement. Il ne comprenait ou ne savait pas que la réputation compte aussi dans la performance d’une entreprise, à moyen et long terme. Et c’est précisément là que la différence se fait. Le marketing bien mené, dont la publicité est l’un des aspects, renforce la réputation de l’entreprise.

 

Le marketing permet de savoir où et comment créer de la valeur.

 

La réputation ne se construit pas sur ce que vous allez faire, mais sur ce que vous avez fait ! Inutile donc de se faire connaître par tous les moyens – souvent inaccessibles aux PME -, mais d’être déjà connu et surtout apprécié par des clients, employés, fournisseurs, partenaires,…  autant d’ambassadeurs puissants pour votre développement. Pensez-vous qu’un personnel insatisfait véhicule une image positive de votre entreprise ? Quel est l’intérêt à obtenir, coûte que coûte, la vente d’un produit inadapté aux réels besoins d’un client ?

 

Chaque rouage de votre entreprise est huilé par le marketing, avec pour objectifs: de créer de la valeur pour vos clients, d’entretenir une relation adaptée pour les retenir, d’avoir un avantage compétitif pertinent pour battre vos concurrents, etc. Lorsque vous perdez une prospection ou un client, demandez-vous toujours pourquoi ? Quel est le maillon faible de votre chaîne de production de valeur ? Et surtout cherchez la réponse en dehors du seul facteur prix !

 

Le marketing dope la marge des entreprises.

 

Pourquoi Apple est assis sur un matelas de 150 milliards de dollars de liquidités en vendant des produits beaucoup plus chers que ses concurrents ? Parce que Apple occupe une niche de marché qui répond aux demandes pointues de clients que les produits de la concurrence ne satisfont pas ! Oui…c’est du marketing ou l’art de créer et développer des produits et services qui répondent à des besoins insatisfaits par la concurrence.

 

Le (bon) marketing permet de mieux cerner les besoins clients.

 

Engagez un nouveau vendeur, il vous demandera de changer votre plaquette de vente ou site web. Engagez un (bon) marketeur, il vous demandera la dernière étude de satisfaction clients. L’un regarde les produits/services, l’autre les clients. Ces frères ennemis ne sont pas faits pour s’entendre et pourtant l’un ne peut rien sans l’autre. Car c’est précisément en identifiant et renforçant les sources de satisfaction des clients que le marketeur facilite la tâche du vendeur et l’aide à vendre plus souvent, avec – comme nous l’avons vu plus haut – de meilleures marges. Procter&Gamble géant mondial de la grande consommation, l’a bien compris en inculquant dans son organisation « Consumer is Boss ». Et vous, vos clients sont-ils de bons boss ?

 

Marketing*, nm, concept dont l’origine n’est pas attribuée et dont le nombre de définitions est sans doute égal à celui des personnes qui en parle. Dès lors votre opinion sur le sujet nous intéresse. Laissez nous vos commentaires.

No Comment

Post A Comment